La folie des coureurs et comment l’attraper!

Que vous soyez à Montréal, Matane, Alma ou en train d’explorer l’Espagne, vous avez certainement remarqué comme moi que la course à pied atteint des sommets de popularité! Impossible de marcher au centre-ville sans ralentir un coureur ou en faire sautiller un en bas du trottoir, le temps de vous dépasser en 3 secondes! Même que ne pas avoir encore succombé à cette saine tendance vous valuera peut-être quelques regards interrogateurs: «Tu ne cours pas… Mais qu’est-ce que tu fais?» Ha!

J’ai rejoint l’été dernier cette secte du running shoe après l’avoir boudée pendant des années, certaine que ce n’était pas pour moi. Voici donc un petit guide pour vous aussi vous initier à ce sport praticable partout et en tout temps!

LES BIENFAITS DE LA COURSE À PIED.

Quelques bienfaits psychologiques 

Courir contribue grandement à réduire notre stress en faisant grimper le niveau de sérotonine dans notre cerveau. Je le sens dès que je commence ma course, comme si l’air frais me montait à la tête et que je devenais soudainement ultra positive et semi-euphorique!

La course à pied s’engage dans le combat contre la dépression grâce à la sécrétion du cerveau de neurotransmetteurs (endorphine) contribuant à la sensation d’un bien-être général, tout en réduisant la douleur.

En faisant battre vos jambes au vent (lol), vous ne faites pas seulement dégoutter votre sueur, mais aussi vos tracas de la journée, vos colères, votre liste de choses à faire, etc. En rentrant à la maison, vous vous sentirez plus légère et serez apte à débuter ou terminer votre journée dans le calme et la bonne humeur!

Quand je me sens impuissante face à une situation ou que le découragement m’envahit, je sors courir 30 minutes et à mon retour, le monde m’appartient! C’est presque magique, cette histoire!

Quelques bienfaits physiques 

Comme toute activité cardio-vasculaire, courir, c’est bon pour votre coeur!

Ce sport fait augmenter le nombre de globules blancs dans votre sang, ce qui renforcit votre système immunitaire.

Contrairement à la croyance populaire, la course est bénéfique pour la santé de vos os, vous aidant même à prévenir les blessures et l’ostéoporose.

Vos poumons vous remercieront également! Vous augmenterez votre capacité cardio-vasculaire et pulmonaire, un changement qui vous suivra dans toutes vos tâches quotidiennes.

Et évidemment, cette activité est d’une grande aide dans la conservation d’un poids santé!

Un sport accessible à tous

La course à pied nécessite bien peu d’équipement, on dit qu’une paire d’espadrilles suffit pour devenir un coureur, mais pour courir 12 mois par année, vous devrez aussi investir dans des vêtements athlétiques qui vous garderont au sec en hiver comme en été!

Une fois que vous avez les bons vêtements et les bonnes chaussures, suffit de choisir votre panorama. C’est ce que je préfère de la course, en plus de faire le plein de soleil (quand il fait beau…) et d’air frais, je me sens connectée avec la nature et je découvre de nouveaux endroits comme je ne les aurais jamais vus. À Montréal, mon petit coin de paradis, c’est le Westmount Summit Park. Truffée de pentes, on peut choisir de courir dans un boisé ou dans le quartier, en prenant une pause au belvédère pour une vue magnifique!

Ce sport vous permet aussi de garder la forme à l’étranger. Entassez vos souliers de course dans votre valise et partez en exploration.

CONSEILS D’UNE DÉBUTANTE À UNE AUTRE.

Ne partez pas trop vite! 

Courir peut faire peur. On se compare aux autres qui vont tellement vites et qui semblent être partis pour des heures et on se décourage. Peu importe la vitesse à laquelle vous allez, dites-vous que vous clanchez tous ceux qui sont restés couchés!

Ne faites pas l’erreur de partir à toute vitesse… Jogguer doucement, puis vous apprendrez à évaluer vos capacités.

Traînez votre entraîneur personnel avec vous.

Téléchargez une application comme Nike Running, Runtastic ou Map my Run. Sortez courir avec votre musique dans les oreilles et l’application se chargera de minuter votre entraînement, en plus de vous fournir des données comme la distance parcourue et la perte de calories. Il est même possible de connecter Nike Running à Facebook et recevoir les encouragements de vos amis en simultané!

Fixez-vous des objectifs réalistes. 

Courir le marathon de New York ne devrait pas être votre premier objectif! Comme dans tout, un trop gros but à atteindre vous découragera. Optez plutôt pour de petits objectifs de distance et de durée. Suivez Nike Women sur Facebook, on y publie des entraînements en vue d’une course de 5 km!

Ne laissez pas la météo vous contrôler.

N’attendez pas les conditions parfaites pour sortir courir, elles arrivent rarement! Ajoutez des couches de vêtements s’il fait froid, munissez-vous d’un bon imperméable s’il pleut un peu, choisissez un endroit couvert s’il vente trop! Faites de la nature votre adversaire et votre allié à la fois.

Hydratez-vous!

Ne partez pas les mains vides, traînez toujours votre gourde et n’oubliez pas de bien vous hydrater après votre entraînement aussi!

VERS VOTRE PREMIÈRE COURSE.

Le 9 juin 2013 aura lieu la 2e édition montréalaise de la course COLOR ME RAD, où tous les types de coureurs sont les bienvenues pour avaler de la poudre de couleur sur 5 kilomètres! THE COLOR RUN sera aussi de retour à Montréal le 17 août. 

Si votre objectif en vous initiant à la course est de perdre du poids, ajoutez des 30 secondes de sprint à chaque 3 minutes, vous maximiserez votre perte de calories!

Et les filles… Il n’y a pas de recette secrète pour devenir une coureuse… Lacez vos souliers, et lancez-vous!

Marie-Philippe