SWEAT :: le spinning pour garder la forme entre l’hiver et le printemps

écrit par Gabrielle Patenaude 2 avril 2017
SWEAT :: le spinning pour garder la forme entre l’hiver et le printemps

Bouger, c’est super important pour la santé, pour le moral et pour le bootay. Cependant, j’avoue qu’à ce temps-ci de l’année, les excuses se font plus faciles. En effet, il n’y a presque plus assez de neige pour les sports d’hiver, mais en même temps, il ne fait pas assez chaud pour se remettre au hiking, au soccer ou autres. Si on s’habille bien, la course reste une bonne alternative, surtout quand le soleil est là pour nous réchauffer (props à celles qui s’y sont déjà remis, vous êtes awesome!) Ma solution? Le spinning! Ce sport a gagné beaucoup en popularité dans les dernières années, et tu comprendras bientôt pourquoi. Tu vas penser que je suis biaisée, puisque je donne des cours moi-même, mais je trippais même avant de devenir instructrice. Même si les séances se déroulent à l’intérieur, souvent à même le gym, l’ambiance n’a rien à voir avec celle qu’on retrouve entre les machines et le classique chest-bras. Voici donc les 5 raisons pour en faire l’essai ou encore mieux l’intégrer officiellement dans sa routine d’entraînement!

  1. C’est fait pour tout le monde

Peu importe ta forme physique, ton âge ou ton poids, tu n’auras aucun problème à suivre un cours. Il suffit de s’écouter et d’adapter sa performance selon ses capacités. Les premières fois peuvent être plus exigeantes, mais une fois plus habituée, tu pourras augmenter les niveaux de résistance, pédaler plus vite et plus longtemps. Même les personnes souffrant de problèmes articulaires aux genoux et chevilles peuvent profiter de ce sport, puisqu’il n’y a pas d’impact, contrairement aux machines telles le tapis roulant ou l’elliptique.

  1. Dépassement de soi

Il y a quelque chose d’euphorisant dans le spinning. C’est difficile à expliquer, il faut vraiment le vivre pour le croire, mais ça t’amène vraiment à sortir de ta zone de confort et de pousser tes limites personnelles. À la fin des longs sprints à intensité maximale, tu te sentiras presque surhumaine, et c’est ce feeling là dont on devient dépendant. Pendant la période de relaxation à la toute fin, entre la sueur et le soudain boost d’énergie, vient la fierté et le sentiment d’accomplissement.

  1. Party mode : ON !

L’énergie pendant un cours de spin est tout simplement magique. Les adeptes de ce sport sauront te convaincre en te parlant des différents styles de musique, des effets de lumière, des écrans avec projection de vidéos et de l’esprit d’équipe qui règne en tout temps. Les instructeurs sont tous super dynamiques et encourageants, et ce n’est pas rare que tu entendras des « On lâche pas! » et « Wooohoooo » de la part des participants aussi.

  1. Rapport temps/calories

Un cours standard d’une heure peut t’assurer une perte d’environ 500 calories! Côté entraînement cardiovasculaire, il n’y a rien qui bat ça. La formule d’intervalles te fera travailler en mode aérobie et anaérobie, ce qui optimise la perte de poids et développe ton endurance. De plus, ton métabolisme restera actif jusqu’à 48 h après le cours, alors tu continueras de dépenser de l’énergie, même en regardant Netflix le soir d’après.

  1. Pas juste les pattes qui travaillent!

Même si les groupes musculaires majoritairement sollicités sont ceux des membres inférieurs, tu seras surprise de sentir tes bras, abdos et fessiers travailler tout autant! Plusieurs instructeurs incorporent des push-ups sur le vélo ou des exercices avec des poids pour sculpter le bas ET le haut du corps. C’est important de mentionner que le spin ne fait PAS doubler la taille des cuisses ; au contraire, elles seront plus découpées et définies.

Et voilà ! En espérant t’avoir donné le goût !

Gabrielle

Commentaires

commentaires

+ + +