Guide Chic tonique :: L’Ouest canadien

écrit par Noémi Royer 2 avril 2017
Guide Chic tonique :: L’Ouest canadien

Pour célébrer le 150e anniversaire du Canada, l’entrée dans les parcs nationaux est G-R-A-T-U-I-T-E !!! Ayant passé l’été dernier dans le parc national de Banff, en Alberta, je vous propose ici mes coups de cœur en ce qui concerne les randos de la région. Il y en a des tonnes, mais j’ai eu la chance d’en tester plusieurs, et voici mon top 5 !

  1. Mont Rundle, Banff

 

Le mont Rundle est LA rando qui m’a donné le plus grand sentiment de fierté. Cette montagne offre trois choix d’excursion. Celle que j’ai choisie de faire était celle menant au plus haut sommet, c’est-à-dire à une altitude de 2 949 mètres. Elle dure en moyenne de 7 à 8 heures et la montée est assez abrupte. La première partie de la randonnée se fait assez bien, mais c’est lorsque tu quittes l’orée de la forêt que la vraie partie de plaisir commence! Étant donné le seul rocailleux qui s’effrite constamment, la dernière portion de la montée est un vrai challenge. À la toute fin, tu dois parfois t’accroupir pour grimper la montagne.

Mais qui n’aime pas ça, des défis ? En plus, la vue au sommet en vaut tellement la chandelle. Tu pourras apercevoir Banff et ses environs en savourant ton lunch (et crois moi, ce sera le meilleur lunch de ta vie!). Le spectacle qui s’offrira à toi te fera oublier tous tes maux, promis. La grandeur des montagnes est tout simplement à couper le souffle.

Astuce: Apporte-toi des vêtements chauds parce qu’au sommet, c’est pas chaud chaud!

  1. Pocaterra Ridge, Kananaskis Country

Si tu veux avoir une vue exceptionnelle, Pocaterra Ridge est la rando par excellence. C’est certainement le plus beau panorama qui m’a été donné de voir lors de mon séjour dans l’Ouest. Son point de départ est situé dans le Peter Lougheed Park, dans la Kananaskis Country, à environ une heure de voiture de Banff.

Ce qui est très plaisant avec cette excursion, c’est qu’il est possible de faire un aller-retour, en choisissant soi-même quand il est temps de faire demi-tour, ou encore de faire les 11 km en terminant à un point différent de celui où tu as commencé. Toutefois, si tu choisis de terminer ta randonnée à l’autre extrémité de la crête, il te faudra une seconde voiture, stationnée au deuxième stationnement.

Astuce : La durée de la randonnée dépend complètement du choix que tu feras. Cependant, je te conseille vivement de ne pas être pressée. La vue plus qu’époustouflante t’encouragera immanquablement à prendre tout ton temps au sommet!

  1. Lac Louise, Lake Louise

Celle-là, c’est un classique, et pas pour rien ! Malgré le fait que le secteur du lac Louise soit considérablement touristique, c’est un must. En effet, il offre de nombreuses randonnées qui peuvent être complémentaires si ton emploi du temps te le permet. Lors de mon séjour, j’ai fait le choix de profiter au max des environs en faisant une boucle me donnant ainsi l’opportunité d’aller à plus d’un sommet.

D’abord, je dois mentionner la vue tout simplement magnifique au bord du lac Louise. Après avoir contemplé ce lac si populaire, j’ai emprunté le sentier menant à la Plaine des Six Glaciers, d’une distance de 5,3 km du bord du lac (aller seulement). Parvenue à destination, tu peux observer un glacier imposant ainsi qu’au loin le somptueux Château Lake Louise. Sur la route menant au glacier, un petit gîte de style suisse t’attend pour un lunch végé dans une atmosphère totalement surréaliste.

Et quand tu parviens finalement au point d’observation de la Plaine des Six Glaciers, si tu es assez aventureuse, tu peux aller t’abreuver à même une chute qui provient du glacier (allô, ça j’ai trippé…!). Tu peux après cela te diriger vers le lac Agnès, où un salon de thé de style européen t’attends. Avant de redescendre vers le lac Louise, tu as la possibilité de te rendre encore plus haut, au mont Big Beehive. Ce point de vue t’offrira un tableau in-cro-ya-ble.

Astuce : Étant donné que le lac Louise est l’un des plus grands attraits touristiques de la région, je te conseille d’arriver tôt le matin. J’y étais à 8h et il y avait déjà de nombreux touristes, mais en revenant au stationnement après ma rando, c’était plein à craquer ! Le réveil peut être difficile, puisqu’il faut faire une heure de voiture pour s’y rendre à partir de Banff, mais c’est réellement plus plaisant à visiter de cette manière !

 

  1. Ha Ling Peak, Canmore

Mollets et fesses de fer tu auras. Si tu souhaites faire une rando assez courte, mais qui représente tout de même un défi, Ha Ling Peak est pour toi ! Située à 2 408 m d’altitude, cette excursion est très abrupte, mais ô combien gratifiante. Le sommet offre une vue imprenable sur la ville de Canmore et ses environs. Située à une vingtaine de minutes de la ville de Banff, c’est l’activité par excellence si tu n’as pas envie d’y passer toute la journée ou encore si tu désires visiter la charmante ville de Canmore, dans laquelle petites boutiques, microbrasseries et merveilles de la nature se côtoient.

Astuce : Ton coupe-vent sera ton meilleur ami au sommet, ne l’oublies pas!

  1. Lac Bourgeau/col Harvey, Banff

L’ascension vers le lac Bourgeau est à mon avis la plus plaisante parmi celles que j’ai eu la chance d’accomplir. Tu commences la randonnée en passant à travers un grillage, ce qui te fais te sentir complètement wild. Passée ces grilles, tu te retrouves au cœur d’une végétation luxuriante qui te donne l’impression d’être dans une forêt enchantée (avis aux rêveuses!). Le lac Bourgeau est en fait le lac subalpin le plus près de Banff, ce qui le rend très accessible. La randonnée est de difficulté modérée, mais le dernier pic, vers le col Harvey, est plus abrupte.

Astuce : À cause d’un manque de temps, je n’ai pas été en mesure de me rendre jusqu’au col Harvey. Or, toutes les personnes que j’ai rencontrées qui s’y sont rendues m’ont affirmé que la vue qu’offre le col est l’une des plus spectaculaires des environs. Alors si tu choisis cette rando, planifies-toi une belle journée, ça en vaut la peine !

Notre pays regorge de merveilles, alors profite-s’en donc pour aller te rincer l’œil dans un des nombreux parcs nationaux du Canada! Mon périple dans les Rocheuses canadiennes m’a appris que parfois, il ne suffit pas d’aller bien loin pour être témoin de paysages pittoresques ou pour être dépaysée !

Noémi xxx

Commentaires

commentaires

+ + +